Mon premier Thanksgiving !

Comme le titre de l’article vous l’indique, le blog va reprendre aujourd’hui un ton un peu plus léger. La dinde est de retour ! … Mais pas la stupide dinde glousseuse des pubs.

Je vais vous parlez de ce que j’ai vécu hier soir, à savoir mon premier Thanksgiving. Une courte et simple note pour exprimer combien j’aime désormais cette tradition avec laquelle je n’avais pourtant aucune attache.

Je n’ai jamais été aux Etats-Unis, même si j’ai beaucoup eu l’occasion de voyager, mon budget m’a presque toujours cantonné à l’Europe. Et aujourd’hui, j’ai la chance, via mon programme d’études, de faire un échange sur deux ans au milieu d’un seul et même groupe de super étudiants venus de Suède et des US donc. Et tradition oblige, pour ne pas trop qu’ils dépriment dans leurs studios riquiquis et hors de prix, en pensant nostalgiquement aux bons moments passés en famille, nous sommes tous allés au restaurant pour fêter Thanksgiving.

Nous nous sommes donc retrouvés dans un sympathique petit resto aux couleurs des US (mais avec une charmante serveuse qui n’alignait pas deux mots d’anglais, c’est moins pro) à nous exploser la pense à grand coup de dinde farcie et de « pumpink pie ». Le tout arrosé sans modération de litres de bière. J’ai même goûté la Duff et je peux vous assurez qu’en matière de bière, Homer n’a pas un goût très sûr. Bref, un bel arrière goût d’automne dans le froid de l’hiver et un superbe moment entre amis. Je peux enfin dire que j’ai fêté dignement mon premier Thanksgiving (et d’ailleurs, je n’ai toujours pas faim).

J’aimerais donc terminer cet article en faisant perdurer la tradition originelle et en vous disant « What am I thankful for? ». Je suis reconnaissante pour ces nouveaux amis que je me suis fait, les vacances de Noël qui se rapprochent à grands pas et tous les futurs merveilleux moments que je vais pouvoir partager avec eux, avec ma famille et avec vous.

Et vous, what are you thankful for?

Publicités