Question du jour.

Ce matin, je me suis surprise, pendant mon super petit-déjeuner ultra copieux, spécialement conçu pour affronter une journée de Business Ethics (oui j’ai des cours géniaux), à écouter RMC. C’est simple, je n’écoute jamais la radio le matin en temps normal, mais la gentille famille ne l’avait point éteinte. Et sur RMC donc, ils posaient une question qui m’a parue intéressante: le printemps arabe est-il une réussite ou un échec ?

J’ai, comme tout le monde je présume, suivi aux infos les différents éléments qui auront marqués ce printemps arabe, mais je ne me suis jamais demandée si il avait réellement été utile ou pas, à quel pays il avait plutôt profité, dans quel pays cela n’avait strictement rien changé …?

Les résultats des élections tunisiennes sont sortis officiellement aujourd’hui et c’est avec peu de surprise que l’on découvre que le parti religieux Ennahdha l’emporte avec une large avance, suivi par une opposition mal structurée, peinant à avoir du poids. Bonne ou mauvaise chose ?

Au fond, on pourra dire que c’est plutôt une victoire, car il y aura eu de véritables élections et une démocratie de mise en place. Mais une démocratie étroitement mêlée à la religion peut-elle réellement être une démocratie, dans un monde où les cultures sont désormais toutes mélangées au sein des territoires ? Peut-on vraiment crier à une victoire de la démocratie, saine et pour le bien de tous ? (même si je doute qu’une démocratie puisse répondre réellement à ces critères)

Et la Lybie ? Après la mort de Kadhafi (pour laquelle la seule chose à retenir, est qu’un gars bien lui a tiré une balle et puis c’est tout), peut-on envisager un avenir radieux et démocratique, ou simplement le retour d’une rigueur dictatoriale sous une autre forme ? La mort d’un dictateur ayant perpétué plus d’un génocide ne peut-être qu’une victoire, mais est-elle suffisante ?

Et la Syrie ? Un bain de sang pour ne récolter guère plus. Et l’Égypte ? Une dictature militaire qui ne fait rien avancer.

Finalement, le, ou les printemps arabes ont-ils aidé des pays assoiffés de changement à obtenir plus de modernité. À se reconstruire sur un nouveau modèle de société, quel qu’il soit ? Ou est-ce simplement la continuité des systèmes précédents en ayant bêtement changé les pièces ?

Avec le recul, je pense que quelque part, de petits détails ont changé et des voix se sont faites entendre. Que ce n’est pas la finalité qu’espérait les jeunes générations de ces pays, mais que c’est un pas en avant. Et pour cela, je ne pourrai le définir comme un réussite ou un échec, c’est un peu entre les deux. Et vous quel est votre opinion ?

Rendez-vous sur Hellocoton !

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s