Belle indignation !

Il parait qu’il est toujours bon de s’indigner car c’est une source de bon sens. Sur ce principe, le mouvement des indignés, qui prend de plus en plus d’ampleur depuis quelques mois, dénonce, via des manifestations citoyennes, une société malade, étouffée par les vilains riches et des régimes politiques corrompus. Oui, levons nos drapeaux contre la précarité et le pouvoir de la finance !

Moi, ça me penser à cette fameuse capacité qu’on les gens, quand tout va mal pour eux, à penser qu’ils auraient forcément, eux, fait bien mieux que ceux qui en réalité ont eu à gérer le « bordel ».

Car oui, ce fameux mouvement nous provient de la crise, la vilaine, qui a encore donné plus à ces affreux riches, ces biens méchantes banques et multinationales et ces horribles politiciens, qui n’ont que leur carrière comme intérêt. Alors tout le monde s’indigne, crie au scandale et envoie sur la place ceux « qui aurait pu faire mieux ».

Et ils ont raison, ça fait du bruit. Et c’est bien le but du peuple non, dire qu’à travers une vraie démocratie (et j’attends toujours laquelle), eux auraient su tout « faire mieux ».

Mais le petit peuple aurait-il vraiment fait mieux et pris de meilleures décisions si il avait été consulté ? Les oppositions à chaque gouvernement de part le monde auraient-elles vraiment fait mieux que les gouvernement qu’on se sont pris la vague ? Tous ces mécontents, tous ces indignés, ont-ils une fois songé à se mettre de l’autre coté de la barrière ? Que diraient-ils mainteant, qu’auraient-ils fait, …, si ils n’avaient pas été en position d’indignés mais en positions d’attaqués ? Je trouve toujours intéressant de poter un regard objectif vis-à-vis des choses et des gens que l’on attaque, que l’on remet en question. En a-t-on la légitimé ? Qu’est ce qui donnerait à ce mouvement plus de légitimité qu’aux divers gouvernements, et inversement ? Très subjectif, trop subjectif.

Bien sûr, notre société ne tourne plus aussi rond pour tout le monde qu’on ne le voudrait, certaines choses ne vont pas, beaucoup même, que ce soit les tricheurs de part et d’autre de la planète ou les pauvres mourants. Mais n’y a-t-il que du mauvais ? Aurait-on réellement pour faire bien mieux si le fameux « bon sens » dont tout le monde se porte garant nous avait sauté au nez plus tôt ? Peut-on réellement sataisfaire tout le monde sur un schéma de globalité qui a tout de même plus de bienfaits que de méfaits selon moi ?

Beaucoup de questions que les amoureux de la manifestation à outrance, incapables de se remettre en question eux, ne se posent que trop peu. Et parmi toutes, celle que je préfère est de savoir comment, eux, tout seuls auraient tant pu « mieux faire » comme ils prétendent ? Comment ?

Au fond, je n’ai rien contre ce mouvement ni aucun autre mouvement citoyen qui relève des problèmes réels, mais je remarque toujours que la critique est bien facile, mais il n’y a qu’elle. Pas de solutions ni d’alternatives plausibles, juste des râleurs qui pensent toujours être meilleurs et ça m’intrigue, vraiment.

Rendez-vous sur Hellocoton !

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s